Anticiper les risques : comment éviter les surprises en cours de projet

Publié le : 01 mai 20236 mins de lecture

Anticiper les retards est une étape essentielle pour bien établir son budget prévisionnel et réussir la gestion de son projet. Les retards peuvent en effet affecter grandement le planning ainsi que les coûts du projet. Il est donc important de déterminer les risques pouvant entraîner des retards ou d’autres obstacles afin d’éviter les imprévus tout au long du projet. Découvrez les différentes étapes clés pour anticiper et contrôler les risques efficacement afin d’éviter toute surprise déplaisante durant la réalisation de votre projet.

Identifier les risques potentiels

La première étape pour anticiper les risques est d’identifier les différentes causes potentielles de ces risques. Cela peut varier d’un projet à un autre, mais il est essentiel de réfléchir aux problèmes que vous avez déjà rencontrés lors de projets antérieurs et d’essayer d’aborder de nouvelles perspectives pour identifier les risques potentielles. Plusieurs facteurs peuvent contribuer aux risques potentiels tels que l’aspect organisationnel, la complexité du projet ou encore les ressources limitées.

Évaluer l’impact des risques sur le projet

Une fois les risques identifiés, il convient d’évaluer l’impact potentiel de ces risques sur votre projet. Cela vous permettra de hiérarchiser les risques identifiés en fonction de leur impact, de leur probabilité et de les hiérarchiser en fonction de leur impact potentiel sur le projet. Cette évaluation vous permettra d’être plus aguerri dans la prise de décision et de mettre en place un plan de gestion des risques adapté.

Mettre en place un plan de gestion des risques

La mise en place d’un plan de gestion des risques est la clé pour éviter les retards de votre projet. Cela consiste à examiner chaque risque identifié et à élaborer des stratégies pour mitiger leurs impacts. Voici les différentes étapes pour mettre en place un plan de gestion des risques :

Identifier les risques

La première étape est d’identifier les risques pour en évaluer l’importance. Cette étape s’effectue à travers la consultation de toutes les informations connexes, y compris les informations relatives aux projets antérieurs, les rapports d’audit et les listes de contrôle. La documentation des différents risques identifiés ainsi que leurs impacts potentiels est ensuite effectuée.

Évaluer la probabilité et l’impact des risques identifiés

Il est utile d’évaluer le niveau de veille des différentes menaces dans tous les domaines du projet : financier, technique, organisationnel, ou même d’autres domaines. Cette évaluation ne doit pas être purement subjective, mais plutôt en utilisant des outils de calcul tels que la matrice de risque ou encore la méthode du modèle Monte-Carlo.

Développer des stratégies pour atténuer ou éviter les risques

Après avoir identifié et évalué les risques, il est nécessaire de développer des stratégies pour réduire ces risques ou, mieux encore, les éviter complètement. À travers une implication de toutes les ressources, il convient de prendre en compte la meilleure solution pour chaque risque identifié afin de mettre en place un plan d’urgence pour éviter toute interruption de projet.

Surveiller régulièrement les risques identifiés

Même après l’identification, l’évaluation et la mise en place des stratégies pour la gestion des risques, il convient de surveiller régulièrement les risques identifiés. Cela permet, en effet, d’éviter les surprises, car cela permet de repérer les signes avant-coureurs d’un risque émergent, qui peut être prévenu s’il est pris tôt. Voici les différentes étapes pour surveiller régulièrement les risques identifiés :

Mettre en place des mesures de surveillance proactive des risques

Des mesures de surveillances proactives des risques telles que les rapports d’interventions régulières, les réunions de suivi, les tests de simulation, les contrôles de sécurité, et autres permettent d’anticiper les événements néfastes et parer à toute éventualité.

Repérer les signes précoces d’un risque potentiel

Il convient de rester vigilant et d’être à l’affût des signes avant-coureurs d’un risque potentiel et de surveiller de manière continue les évolutions du projet.

Réagir rapidement et efficacement en cas de risque avéré

Dès que le risque est avéré, il convient de réagir rapidement en activant la stratégie définie dans le plan de gestion des risques. Ce dernier devrait inclure toutes les mesures à prendre pour atténuer l’impact du risque sur le projet. La résolution rapide et efficace des problèmes réduit le temps alloué pour le traitement d’un éventuel problème qui peut peser sur le planning du projet.

Plan du site